bsecteur_pastoral_des_graves

 

On ne connaît pas l'origine du nom de Beautiran. Plusieurs théories plus ou moins plausibles ont été avancées, mais aucune n'a été retenue.
Les premiers hommes ont d'abord habité la rive droite de la Garonne, puis l'ont traversée pour s'installer sur nos riches terres d'alluvions. Ils ont asséché des territoires, créé des ports et développé une véritable civilisation du fleuve.
Ce territoire a successivement été occupé par les Romains qui ont apporté la vigne et ont développé l'expérience du vin de Bordeaux, dont la région des Graves est à l'origine ; puis par les barbares, les Sarrasins venant du Sud et les hommes du Nord, avec leurs drôles de bateaux, et enfin les Anglais jusqu'à la bataille de Castillon.
Au XVIIe siècle, la fronde de Bordeaux dévaste la région et le château de Beautiran est brûlé en partie.
Au XVIIIe siècle, Beautiran a une manufacture de toile imprimée : les toiles indiennes.
Pendant la révolution, la commune ne connaîtra ni émeutes, ni incendies.
En 1808, Napoléon revenant d'Espagne a fait une halte à Beautiran.
En 1852 Napoléon III fait un voyage sur la Garonne et passe à Beautiran.
Plus tard, la région, dont le vignoble de Beautiran, sera ravagée par l'oïdium et le phylloxera.
Pendant la grande guerre, la mobilisation sera importante dans notre village et paiera un lourd tribut humain.
Puis vint la deuxième guerre mondiale avec l'occupation de Beautiran par l'armée allemande. Mais il y a aussi des résistants. Dans l'ensemble les choses se sont passées assez calmement.
Le 1er janvier 2002, Beautiran entre dans la communauté des communes de Montesquieu.
Passé économique.

beautiran

Beautiran a un passé économique marqué d'une part par l'importance de son port qui était situé sur le Gat mort, et d'autre part au 19e et 20e siècle par deux grandes industries : les toiles indiennes et les papeteries. Cette dernière industrie durera jusqu'en 1980. A la suite de quoi la municipalité a créé en 1985 la zone d'activités de Calens qui regroupe actuellement plusieurs entreprises et emploie environ 300 personnes.
A la fin du 19e siècle les chemins de fer économiques ont développé une gare fluviale sur la commune. Le commerce du bois venant des Landes et destiné pour la plus grande partie à l'Angleterre était très dynamique. Dans le même temps avec la création vers 1855 de la ligne de chemin de fer Bordeaux-Tonneins, Beautiran est desservi par une gare ferroviaire.
Actuellement à la place de la gare fluviale se trouve une usine de fabrication de dérivés de ciment et de poteaux électriques employant une vingtaine de personnes.
Il ne faut pas oublier non plus la vigne et l'agriculture qui constitueront aussi une part économique importante ainsi que le petit commerce. On comptait encore 8 épiceries, un maréchal-ferrant, un sabotier, une mercerie et un bazar jusque dans les années 50-60. Les commerces seront remplacés par le centre commercial d'Inter Marché et sa galerie.
Patrimoine.

Le village s'enorgueillit de belles et anciennes demeures, comme le château des Marges, le château Laveau, le château Pacho ou le château de Martignac château le Tuquet -
La mairie et les premières écoles datent de1870.
Le foyer communal où nous sommes aujourd'hui, et la bibliothèque, sont du 18e siècle.

Quant à l'église du 12e siècle, elle possède une belle façade à deux étages. Autour du portail on remarque de très fines colonnettes surmontées de chapiteaux ouvragés et dont certains portent le témoignage du passage de pèlerins de St Jacques de Compostelle.

Les caprices du fleuve

Beautiran a été inondé de nombreuses fois, la dernière crue importante ayant eu lieu en 1981. Mais ces crues sont une bénédiction pour le sol, car ce riche apport de limon pendant plusieurs semaines sera bénéfique durant des années.

Un village actif

Beautiran est un village de la Communauté de communes du pays de Montesquieu.
Au recensement 2002 il y a 2055 habitants. L'école primaire accueille 280 enfants e l'école maternelle 106 enfants.
Les collégiens sont accueillis au collège Montesquieu à La Brède. La maison de la petite enfance accueille crèche et halte garderie sur le site de Castres-Gironde pour les deux communes.
La vie associative est très riche : maison des jeunes et du citoyen : 800 adhérents à qui sont proposées diverses activités, allant du théâtre à la pétanque, et en passant par des cours de langue, d'informatique et de dessin et ceci pour tous les âges.
La bibliothèque bien pourvue et bien animée est ouverte trois jours par semaine et propose aussi des animations à thème.
Un espace culturel accueille régulièrement des spectacles et dans notre belle église d'écouter de nombreux concerts de grande qualité ; la beauté du lieu, l'excellente acoustique et le chauffage top niveau font que l'on s'y presse.
Bien sûr à Beautiran on pratique le sport et la détente. Un stade de football accueille une équipe, des courts de tennis, un club de marche, cours de gymnastique, yoga, danses, etc..
A Beautiran, les vacances petites ou grandes sont aussi sportives, manuelles ou culturelles, avec les propositions du syndicat intercommunal pour tous les enfants entre 3 et 14 ans.

Eglise de Beautiran